Accueil » Savoirs partagés » Formation » Enseignement supérieur

Formation

Une des missions premières de l’ISEM est de former les futures générations de chercheur·es, d’enseignant·es et d’expert·es en biologie évolutive, écologie et sciences de la biodiversité à travers son implication dans la formation initiale (plus de 30 enseignant·es-chercheur·es) et la formation par la recherche (plus de 85 thèses soutenues et 320 stagiaires de Master accueillis en 5 ans).

La première formation de troisième cycle en Biologie de l’Évolution et Écologie à Montpellier a ouvert en 1978, sous la houlette de Louis Thaler (membre fondateur de l’ISEM). Depuis, à travers l’activité de ses nombreux enseignant·es-chercheur·es activement soutenus par les chercheur·es, l’ISEM s’investit fortement dans les filières d’enseignement supérieur aux niveaux Licence, Master et Doctorat, essentiellement au sein de l’Université de Montpellier et de l’Université Paris Sciences Lettres à laquelle est rattachée l’École Pratique des Hautes Études. Au sein de la Faculté des Sciences de l’Université de Montpellier, les membres de l’ISEM participent à la réalisation et la coordination d’enseignements du Département Biologie Ecologie, du Département Terre-Eau-Environnement, du Département Informatique et du Département Biologie-Mécanismes du Vivant. A l’EPHE, les membres de l’ISEM participent à la réalisation et la coordination d’enseignements en Sciences de la Vie et de la Terre.
Les filières dans lesquelles les membres de l’ISEM ont des responsabilités pédagogiques et qui peuvent conduire à la recherche et l’enseignement dans les domaines de recherche clés de l’ISEM sont présentées ci-dessous, pour l’habilitation 2021-2026 (LMD5).

L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.