Viard_Frédérique_ID2

AccueilMembres ISEM > Frédérique Viard

Frédérique Viard

Directeur·ice de recherche
CNRS

Membre de :

Mon activité

Mes recherches sont à l’interface entre écologie et biologie évolutive, et appliquées aux espèces marines côtières, dans les habitats naturels et artificiels (ex. ports). Les processus de dispersion et les introductions biologiques en sont le cœur (ex. interactions éco-évolutives entre espèces introduites et résidentes). Elles combinent observations sur le terrain, expérimentations ex- et in-situ et analyses moléculaires (ex. génomique des populations, analyses d’ADN environnemental). Les ascidies, chez lesquelles on dénombre de nombreuses espèces introduites dans les habitats portuaires sont parmi mes modèles « fétiches ». A la fois témoins et acteurs de changements environnementaux contemporains, les espèces introduites sont des modèles pour aborder des questions de recherche fondamentale mais également au centre d’enjeux pour la préservation de la biodiversité marine ; mes recherches me conduisent ainsi à développer des études appliquées (ex. développements d’outils de surveillance) et une activité d’expertise pour des instances nationales ou internationales (ex. ICES WG ITMO/BOSV).

Mots-clés :

Diversité (génétique/taxinomique) – Trajectoires évolutives – Ecologie (terrain/expérimentation) – Invasions Biologiques – Espèces marines côtières

Responsabilités collectives :

– Membre du conseil scientifique de l’INEE (CNRS)
– Membre du conseil scientifique de l’Ifremer
– Membre du conseil scientifique du Labex CORAIL
– Déléguée française pour le CIEM (WG ITMO et WG BOSV)
– Membre du groupe national thématique pour le descripteur D2 (Espèces non-indigènes) pour la Directive Cadre Européenne « Stratégie pour le Milieu Marin »
– Membre du Réseau d’Expertise Scientifique et Technique du Centre de Ressources Espèce Exotique Envahissante (IUCN-OFB)
L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.