Accueil » La recherche » Domaines de recherche

Domaines de recherche

Phylogenetic relationships of swallowtail butterflies, with coloured branches mapping the evolution of host-plant associations ©Rémi Allo & Fabien_Condamine

L’évolution biologique sous toutes ses facettes

Les recherches à l’ISEM s’articulent autour de notre mot clé commun, « Evolution »; elles se caractérisent par la prise en compte de la dynamique temporelle dans notre appréhension du vivant. Nos travaux visent notamment à retracer l’histoire des espèces, des populations et des communautés, entre autres via la paléontologie, l’archéologie, les reconstructions paléoclimatiques et paléoenvironnementales, la phylogénie, la génétique des populations et l’étude des patrons de diversification. Nous avons également pour objectif d’élucider les mécanismes de l’évolution biologique, tels que l’adaptation (et maladaptation), la spéciation, les interactions durables, les systèmes de reproduction et de la dynamique spatio-temporelle des communautés et écosystèmes. Cette recherche concerne tous types d’organismes (animaux, plantes et microorganismes), toutes les échelles de temps (du Paléozoïque à l’actuel), tous les niveaux d’organisation (des molécules aux communautés) et tous les environnements, terrestres ou aquatiques, naturels ou anthropisés, des pôles à l’équateur.

Une batterie d’approches complémentaires

Les recherches à l’ISEM passent avant tout par l’observation, la description et la caractérisation de la biodiversité passée et actuelle, au travers de nombreuses missions de terrain, à proximité de Montpellier comme aux quatre coins de la planète. Ces prospections et suivis de long terme sont à l’origine des collections (fossiles, pollen, charbons, graines, tissus, molécules), bases de données (traits morphologiques, comportementaux, séquences ADN) et ressources génétiques qui font la richesse de notre Unité. Nos travaux font également appel à l’expérimentation en laboratoire (biologie moléculaire, cytogénomique, histologie, mesures et analyses de traits…), pour étudier des phénotypes d’intérêt (croissance, fécondité, développement, comportements, virulence, résistances…), leur lien avec les gènes et l’environnement (croisements, génétique quantitative, acclimatation, génotypage intensif), ou des projets d’évolution expérimentale. Enfin, l’interprétation et la synthèse de ces données et résultats implique un effort important de modélisation, biostatistiques et bioinformatique, dans des domaines aussi variés que la génomique évolutive, la dynamique des écosystèmes, la morphométrie géométrique, ou l’écologie évolutive.

Étude au microscope de macrorestes issus d'une carotte sédimentaire ©Laurent_Bouby
Recherche des mécanismes de résistance aux insecticides chez le moustique Culex pipiens @Mylène_Weill

Du fondamental à l’appliqué

Notre activité s’appuie sur un socle de recherche fondamentale, historique à l’ISEM, mais nos travaux sont également pertinents vis-à-vis de problèmes sociétaux concrets et actuels. Nos recherches nourrissent le secteur biomédical via l’exploration des concepts de la médecine évolutionniste, l’étude des cancers comme entités biologiques qui évoluent, et le lien biodiversité-santé, en milieu tropical notamment. Nous développons de nouvelles approches soucieuses de la santé animale en conditions d’élevage face à l’intensification des pratiques et aux maladies émergentes, dans le domaine de l’aquaculture. Nos travaux sur l’impact des perturbations climatiques et anthropiques du passé (réchauffements, feux de forêt, domestication) nous permettent d’anticiper les réponses attendues de la biosphère aux changements environnementaux que nous vivons. Enfin, nos recherches en biologie des invasions et biologie de la conservation des plantes et des animaux nous placent en situation de lanceurs d’alerte et d’interlocuteurs sur la crise de la biodiversité.

Projets

Projet ERC H2020

Jonathan Romiguier (porteur), Evolutionary genomics of royalty in Messor hybridogenetic ants (ROYALMESS), 2021-2026

Projets

Projet ANR

Alison Duncan (porteur), Competition and facilitation between parasites as drivers of virulence evolution (EVOLVIR), 2021-2025

Projets

Projet ANR

Laurent Bremond (partenaire), Degraded stable states in tropical forests (DESSFOR), 2021-2024

Galerie d'images

Quelques images sur la recherche à l’ISEM
L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.