Transfert et partenariat

A travers ses activités de recherche, de formation par la recherche et d’enseignement, l’ISEM promeut le partenariat et le transfert des connaissances avec le monde socio-économique et les pays du Sud. Sur la période 2014-2019, 12 projets structurants avec des acteurs socio-économiques ont été développés et 32% des publications de l’ISEM ont été réalisées en partenariat avec des pays du Sud.

Les recherches menées à l’ISEM conduisent à une valorisation de ses connaissances sur plusieurs fronts disciplinaires, tournée vers la R&D et l’innovation. Ces interactions avec le monde socio-économique débouchent sur le dépôt de brevets, des contrats de R&D avec des industriels, des conventions Cifre, la création de laboratoires communs avec des entreprises, et la création d’entreprises. Quelques exemples de projets sont illustrés ci-dessous.

Analyse de mitochondrie après coloration ©Abdel_Aouacheria

Morphologie mitochondriale

Les mitochondries ont cette capacité de percevoir les modifications internes et externes à la cellule, et en cas de stress ou de besoins particuliers, de répondre par des changements adaptatifs, ce qui en fait d’excellents organites pour l’évaluation de la santé des cellules. Comme la forme des mitochondries constitue un reflet direct de leur fonctionnalité, l’analyse de l’architecture et de la dynamique des réseaux mitochondriaux s’avère particulièrement intéressante pour objectiver l’activité bénéfique d’ingrédients d’intérêt. Deux partenariats industriels ont ainsi été mis en place avec des sociétés de cosmétologie, SILAB et CLARIANT, qui ont conduit à une thèse CIFRE et à la création de deux logiciels d’imagerie quantitative pour l’analyse de données de vidéomicroscopie confocale. L’étude de la morphologie mitochondriale peut par ailleurs permettre de mettre en évidence des effets nocifs (toxicologie prédictive et environnementale) ou d’identifier de nouveaux biomarqueurs (de situations pathologiques). Parce que ces organites ont été acquis avant la radiation évolutive des eucaryotes, nos outils peuvent également renseigner sur la diversité mitochondriale existant entre groupes taxonomiques, en lien avec le métabolisme des espèces et leurs processus développementaux ou immuns. Le projet MITOMATIQUE bénéficie d’une labellisation par l’i-site MUSE (Key Initiative Biomarker) et du programme de prématuration du CNRS.

Contact :

Cartographie des fonds côtiers

Un laboratoire commun avec la société Andromède Océanologie (LabCom « Air to Sea ») a été mis en place en 2017 avec pour objectif de développer un système automatique de cartographie des petits fonds côtiers à très haute résolution et en 3D, en vue d’assurer un suivi précis des écosystèmes sensibles de ces zones côtières, tel que les herbiers de posidonies ou le coralligène. En parallèle, l’équipe a développé un prototype de véhicule nautique innovant, électrique et silencieux. Ce dernier, dénommé overboat, a également été conçu dans une version de drone de surveillance ou d’observation. Ce projet a abouti au dépôt de 3 brevets, a fait l’objet d’un programme de maturation industrielle (2017-2019) financé par la SATT-AxLR, et a donné lieu en 2020 à la création d’une start-up nommée NEOCEAN.

Contact :

Overboard ©Vincent_Dufour

Diagnostic moléculaire

L’étude de la diversité des pathogènes d’aquaculture a conduit au développement d’une nouvelle méthode pour la détection et l’identification des micro-organismes responsables de mortalités dans les élevages de poissons. Cette méthode repose sur la fusion à haute résolution de l’ADN et permet un diagnostic sensible, rapide et à faible coût. Une preuve de concept réalisée sur 19 espèces de mycobactéries a abouti au dépôt de deux brevets et à l’obtention d’un projet de maturation industrielle (2016-2019) financé par le SATT-AxLR. Un partenariat industriel s’est créé avec la société IDVet, qui a signé un contrat de licence exclusive pour l’exploitation d’un des brevets dans le domaine de la santé animale. En parallèle, un logiciel à vocation commerciale (MelTree, dépôt APP en cours) a été créé pour automatiser ces analyses. Le partenariat avec IDVet a récemment été renforcé par l’obtention d’un LabCom « DiagMelt » (2019-2021) visant notamment à commercialiser des kits de diagnostic.

Contact :

L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.