Devaux Celine_ID

AccueilMembres ISEM > Céline Devaux

Céline Devaux

Maître·sse de conférence
Université de Montpellier

Membre de :

Mon activité

Dans mes travaux principaux de recherche, je combine la modélisation, l’expérimentation et les observations en populations naturelles pour mieux comprendre les stratégies de reproduction chez les plantes entomophiles : en particulier, j’étudie les effets des pollinisateurs et du changement climatique sur les traits morphologiques et phénologiques des plantes, et sur leurs taux d’autofécondation ; cette approche, ancrée dans la génétique quantitative, permet d’intégrer le l’architecture génétique des traits floraux et la sélection multi-variée.
Du fait de mon intérêt pour Noccaea caerulescens, une espèce qui peut pousser sur des sols pollués aux métaux lourds et qui est pollinisée par des pollinisateurs, je commence des travaux pour déterminer l’effet de la pollution aux métaux lourds sur les réseaux d’interactions plantes-pollinisateurs (en utilisant la technique du deep-learning) et sur les taux d’autofécondation à très fine échelle spatiale.
Mes autres projets concernent la spéciation sympatrique chez des palmiers, et la latéralité chez les fourmis attines.
J’enseigne les statistiques appliquées à la biologie en Licence, en Master, y compris le Master Erasmus Mundus in Evolution (en anglais). Mes interventions concernant la génétique quantitative sont plus sporadiques : j’assiste les étudiants de 1ère année de master dans leur apprentissage des fondamentaux.

Mots-clés :

Modélisation/expérimentation – Génétique quantitative – Adaptation – Changement climatique

Responsabilités collectives :

– Membre nommée du Conseil d’Unité de l’ISEM 2021-2026
L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.