Sicard_Mathieu_ID2

AccueilMembres ISEM > Mathieu Sicard

Mathieu Sicard

Professeur·e
Université de Montpellier

Membre de :

Mon activité

Le fil conducteur de mes recherches est l’étude des symbioses entre eucaryotes, procaryotes et virus en évaluant les conséquences de ces interactions durables sur les traits d’histoire de vie des partenaires par des approches cellulaires, physiologiques et génétiques. En ce moment, j’étudie plus particulièrement: (1) Les différents patrons d’incompatibilité cytoplasmique induits par Wolbachia chez les moustiques Culex pipiens. (ANR CIAWOL; Projet Muse EwolPip; thèse Manon Bonneau ; thèse d’Alice Namias); (2) La prévalence, la diversité et le mode de transmission des CPDV, densovirus spécifique de Culex pipiens (thèse de Mine Altinli ; Projet ANSES densotool)

Mots-clés :

Interactions durables – Endosymbioses – Génomique évolutive – Duplication de gènes – Virus spécifiques d’insectes

Responsabilités collectives :

Responsabilités en enseignement :
-co-responsable UE Biologie intégrative L1 (800 étudiants)
-co-responsable M1 et M2 du master MEEF SVT (formation des enseignants du secondaire)
-co-responsable M1 et M2 du parcours de master « Biologie intégrative des interactions » B2I (co-accrédité avec Université de Perpignan-Via domitia)
Responsabilités collectives :
-Vice-Président de la section nationale du CNU 67 « Biologie des populations et écologie »
-Directeur adjoint école doctorale GAIA et Responsable filière « Biologie des interactions »
-Directeur adjoint de la Key initiative MUSE RIVE « Risque infectieux et vecteurs » en charge de la formation et des aspects thématiques en lien avec l’écologie et l’évolution
-Membre de la commission locale des sections 67-68 (au sein du Département scientifique B3ESTE)
-Membre élu du bureau du département d’enseignement Biologie-Ecologie

L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.