Accueil > La recherche > Départements et équipes > Équipe Évolution expérimentale des communautés

Équipe Évolution expérimentale des communautés

L’équipe Evolution expérimentale des communautés (EEC) utilise des approches théoriques et expérimentales pour comprendre la dynamique écologique et évolutive des interactions entre espèces et des maladies. Nous intégrons les processus éco-évolutifs dans les paysages dynamiques, dans lesquels nous incorporons des questions telles que la variation spatio-temporelle des conditions environnementales, la perturbation et la connectivité (dispersion), la spéciation et l’interférence reproductive et la façon dont les interactions entre les espèces ont un impact sur l’évolution de la virulence. Nous étudions également l’évolution du cancer, l’évolution des stratégies et des innovations sociales. Nos principaux systèmes expérimentaux sont les espèces modèles de protozoaires (Tetrahymena, Paramecium) et leurs ennemis naturels (Didinium, Holospora), et les acariens du complexe d’espèces Tetranychus et leurs plantes hôtes. Nous utilisons l’évolution expérimentale avec tous ces systèmes pour voir comment les interactions entre les espèces influencent l’évolution et les lignées consanguines afin de déterminer les liens génétiques entre les traits d’histoire de vie. Nous commençons également à travailler sur le terrain avec les deux systèmes (le protozoaire et le tétranyque), qui seront couplés à des expériences en laboratoire pour mieux comprendre les interactions entre les espèces dans les populations naturelles.

Coordination :
Chargé·e de recherche

Les membres

David Carbonell

Assistant·e ingénieur·e

Marie-Ange Devillez

Technicien·ne

Alison Duncan

Chargé·e de recherche

Emanuel Fronhofer

Chargé·e de recherche

Claire Gougat-Barbera

Assistant·e ingénieur·e

Michael Hochberg

Directeur·ice de recherche

Oliver Kaltz

Directeur·ice de recherche

Sarthak Malusare

Doctorant·e

Camille Saade

Doctorant·e

Flore Zélé

Chargé·e de recherche

Giacomo Zilio

Post-doctorant·e

L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.