Accueil > La recherche > Services et plateaux techniques > Plateau Carpologie-Anthracologie

Plateau Carpologie-Anthracologie

Des macrorestes végétaux subfossiles sont conservés dans les sédiments archéologiques ou certains sols naturels, à l’état carbonisé, gorgé d’eau, plus rarement desséché ou minéralisé. Les analyses de graines et fruits (carpologie), de charbons de bois (anthracologie) et de bois (xylologie) issus de contextes archéologiques (habitats, puits, contextes funéraires, d’artisanat, etc.) ou naturels (paléochenaux, sols forestiers), s’appuient sur une connaissance approfondie de caractères morpho-anatomiques distinctifs et sur la comparaison avec des atlas et collections de référence.
Les thèmes de recherche abordés par la carpologie touchent principalement aux ressources exploitées par les sociétés passées, à leurs stratégies de subsistance et pratiques agro-pastorales. L’anthracologie procure une information paléoécologique synthétique, et retrace conjointement les dynamiques forestières, leurs déterminismes ainsi que certains aspects de l’histoire des sociétés.
Ces deux disciplines s’appuient sur de riches collections de graines et fruits, bois carbonisé et lames de bois d’espèces européennes, asiatiques, africaines et américaines.

Informations complémentaires :

Le plateau est ouvert aux membres d’unités de recherche extérieures, sur accord préalable. Le plateau carpologie-anthracologie comprend 4 stéréomicroscopes, dont 3 sont connectés à des caméras numériques, ainsi que 7 microscopes photoniques équipés en lumière réfléchie, dont 2 également en lumière transmise.
Ressources disponibles: Vitrine des collections d’anthracothèque de l’ISEM, sur le site du GDR 3644 (Bioarcheodat).

Les membres

Laurent Bouby

Ingénieur·e de recherche

Sandrine Canal

Technicien·ne

Sarah Ivorra

Ingénieur·e d'études

Bertrand Limier

Technicien·ne

Thierry Pastor

Technicien·ne

L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.