Poirier_Philippe_ID2

AccueilMembres ISEM > Philippe Poirier

Philippe Poirier

Chargé·e d’opérations et de recherche
INRAP

Membre de :

Mon activité

L’objectif principal de mon travail, effectué dans le cadre de l’Archéologie préventive (INRAP), est de comprendre comment les populations humaines ont interagi avec le milieu naturel au cours du temps, tout particulièrement avec le monde végétal, comment elles ont exploité les ressources disponibles et de ce fait, comment elles ont transformé leur environnement. Ce travail est basé sur l’analyse des restes botaniques (bois carbonisé ou imbibé) récupérés dans des sites archéologiques de la Nouvelle Aquitaine et d’Occitanie de la France au cours de l’Holocène. Une attention particulière est portée aux taxons patrimoniaux : hêtre (Fagus), châtaignier (Castanea) et vigne (Vitis). Parallèlement, le développement de la dendro-anthracologie est un nouvel axe de recherche dont l’un des buts est d’améliorer l’estimation de la durée d’activité d’un site et la recherche de relations de synchronisme entre des structures sans lien stratigraphique.

Mots-clés :

Anthracologie – Dendro-anthracologie – Paléobotanique – Statistiques

Responsabilités collectives :

– Co-responsable atelier 2 du GDR bioarcheodat : atelier méthodologie https://bioarcheodat.hypotheses.org/714
L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.