Accueil > La recherche > Départements et équipes > Équipe Environnements extrêmes

Équipe Environnements extrêmes

L’équipe Environnements Extrêmes (ExEn) aborde les problèmes environnementaux, écologique et climatique dans les écosystèmes extrêmes, allant des zones de haute latitude et de haute altitude aux régions semi- et hyper-arides. Particulièrement sensibles aux perturbations, ces régions sont à la fois les plus susceptibles d’être touchées par les changements climatiques futurs et des indicateurs extrêmement précieux des changements environnementaux passés. Notre travail au sein d’ExEn consiste à évaluer l’impact des changements globaux (climatiques et sociétaux) sur le fonctionnement et la structure de ces environnements extrêmes, sur les espèces qui y vivent et sur leur résilience potentielle à des échelles spatio-temporelles longues et diverses. Notre approche est multidisciplinaire et multiscalaire, elle s’étend sur les 50 derniers millénaires et utilise les concepts et les outils de la paléoécologie, de la paléoclimatologie, des infrastructures de données environnementales spatialisées, des outils d’analyse numérique associés, de la modélisation et de la génétique environnementale. En combinant ces perspectives et ces capacités, l’objectif d’ExEn est de développer une compréhension approfondie et complète des [drivers?] et des réponses aux changements environnementaux et écosystémiques dans ces régions afin de contribuer à l’élaboration de stratégies de gestion appropriées.

Coordination :
Professeur·e

Les membres

Adam Ali

Professeur·e

Brian Chase

Directeur·ice de recherche

Rachid Cheddadi

Directeur·ice de recherche

Sébastien Joannin

Chargé·e de recherche

Mary Robles

Doctorant·e

Marianne Vogel

Doctorant·e

L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.