BLACHE_Marion_ID

AccueilMembres ISEM > Marion Blache

Marion Blache

Doctorant·e
Université de Montpellier, UQAT (Rouyn-Noranda, Québec, Canada)

Membre de :

Mon activité

Avant, l’arrivée des colons européens, les forêts boréales de pins blancs (Pinus strobus L.) et de pins rouges (Pinus resinosa Ait.) étaient présent dans l’ensemble de la région boréale et maintenue par des perturbations locales. Les pratiques anthropiques et notamment la mise en place de mauvaises gestions forestières (suppression des incendies, gestion non durable) lors du siècle dernier ont eu pour conséquence la diminution de leur aire de répartition historique.
Ma thèse a pour objectif de comprendre l’impact des incendies de surface sur la régénération des forêts mixtes et pures de pins blancs (P. strobus L.) et de pins rouges (P. resinosa Ait.) afin de proposer des plans de gestions de ces espèces. Mon travail se base notamment sur l’analyse de pollen et de charbon issus de carottes sédimentaires lacustres provenant de plusieurs lacs située dans le parc de la Mauricie (Québec, Canada).

Mots-clés :

Dynamiques de régénération – Incendie de surface – Pollen – Charbon – Gestion forestière

Directeur·ice(s) de thèse :

Yves Bergeron (UQAT)
L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.