Caracuta V_ID

AccueilMembres ISEM > Valentina Caracuta

Mon activité

Je dispose d’une bourse Marie Skłodowska-Curie grâce à laquelle je développe à l’ISEM le projet FABA-SHAPE (N.792373 – 2019-2021). Dans le cadre de ce projet, j’évalue le rôle joué par la féverole (Vicia faba) aux débuts de l’agriculture, sur la base de vestiges archéobotaniques mis au jour dans des sites préhistoriques d’Asie du sud-ouest et d’Europe.
Je tente de reconstruire la diffusion de la féverole à partir de ses centres de domestication originels pour comprendre l’adaptation de l’espèce et sa diversification à de nouveaux contextes environnementaux, sur la base de traits morphologiques et, indirectement, génétiques.
Pour mener à bien mes recherches, je combine deux des méthodes les plus innovantes disponibles pour les archéobotanistes: la morphométrie géométrique et l’analyse des isotopes stables du carbone (Δ13C).

Mots-clés :

Archéobotanique – Anthracologie – Isotopes stables (Δ13C, Δ15N) – Datation au Radiocarbone (14C) – Morphométrie géométrique

Responsabilités collectives :

– Depuis 2019, je suis membre de l’équipe pédagogique du cours « Dynamique de la biodiversité et des paléoenvironnements 2 » du Master CEPAGE.
– Depuis 2012, je suis membre du Comité directeur scientifique IHOPE, « Integrated History and Future of People on Earth – IHOPE ». Le réseau réunit une communauté internationale et interdisciplinaire de chercheurs qui utilisent l’approche de l’écologie historique pour développer des projets d’archéologie visant à mieux comprendre les cultures et les sociétés du passé, dans l’objectif de fournir aux gouvernements l’aide nécessaire à la promotion du développement durable.
L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.