baghdiguian S_ID

AccueilMembres ISEM > Stephen Baghdiguian

Stephen Baghdiguian

Professeur·e
Université de Montpellier

Membre de :

Mon activité

Mes recherches pendant les cinq prochaines années porteront sur les axes suivants :
1 – Evolution du système de digestion et homéostasie adaptative chez les éponges avec une attention particulière pour les espèces carnivores (approches : biologie moléculaire et cellulaire, transcriptomique. Modèle principal : Lycopodina hypogea)
2 – Transition épithélio/mesenchymateuse, transdifférenciation et régulation épigénétique à la racine des métazoaires (approches : biologie moléculaire et cellulaire, transcriptomique. Modèles : Lycopodina hypogea, Oscarella lobularis, Halisarca dujardini)
3 – Etude de l’invariance topologique des épithéliums monocouches non-prolifératifs, prolifératifs et hyper-prolifératifs possédant des géométries sphériques, planes ou quelconques (approches : biologie cellulaire, physique mathématique et statistique. Modèles : Tuniciers, drosophile, cellules COS, cellules épithéliales cancéreuses (HeLa) et non-cancéreuses (hCerEpic)).
4 – Physiopathologie du cancer transmissible chez la moule (approches : écophysiologie cellulaire et moléculaire. Modèles : Mytilus galloprovincialis, edulis et trossulus).
Parallèlement, j’enseigne la biologie cellulaire du L2 au M1 et l’histoire de la biologie en L3.

Mots-clés :

Evolution et stabilité – Morphogénèse – Biologie cellulaire – Physique mathématique – Matière molle

Responsabilités collectives :

– Responsable de l’UE : « Histoire de la biologie et bioéthique » pour le futur LMD5
L’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM) (Université de Montpellier, CNRS, IRD, EPHE, CIRAD, INRAP) développe des recherches qui portent sur l’origine et la dynamique de la biodiversité, et sur les modalités et les mécanismes de son évolution.