Alvergne Alexandra_ID

AccueilMembres ISEM > Alexandra Alvergne

Alexandra Alvergne

Chargé·e de recherche
CNRS

Membre de :

Mon activité

Mes recherches portent sur la relation entre la reproduction et la santé au sein des populations humaines contemporaines. Récemment, j’ai travaillé sur la dynamique des pratiques contraceptives à l’aide d’approches évolutionnistes.
Mon groupe s’intéresse à l’influence de l’environnement (social, culturel, pathogénique) sur l’expression des traits liés à la reproduction pour mieux comprendre les patrons de variation de l’état de santé.
Les questions en cours d’étude sont les suivantes :
– Pourquoi les femmes arrêtent-elles la contraception (alors qu’elles ne veulent pas d’enfants) ?
– Quel est l’impact des infections sur la santé menstruelle ?
– Quels sont les facteurs qui sous-tendent la diversité de l’âge de la ménopause ?
– Quel est l’impact de la reproduction sur le vieillissement ?
Nous utilisons divers types de données (démographiques, physiologiques, relationnelles, comportementales) provenant de populations contrastées (Royaume-Uni, Inde, Ethiopie, France) afin d’évaluer les dimensions universelles et spécifiques des phénomènes étudiés.

Mots-clés :

Santé publique évolutive – Dynamique de la contraception – Reproduction humaine – Santé des femmes – Évolution culturelle

Responsabilités collectives :

– Editrice pour la revue Evolutionary Human Sciences